Blog & fiches conseils

Les pinces utilisés dans la médecine

Jan 21, 2022 | matériel | 0 commentaires

Les pinces, ou tenailles, sont des instruments indispensables en médecine. Ils ont deux fonctions principales : tenir et saisir. Ils sont utilisés pour tenir des objets, principalement en chirurgie orale et maxillo-faciale. Ils peuvent également être utilisés pour saisir des tissus pour la dissection ou l’hémostase ou les deux (notamment en ORL). La position idéale est celle où les pointes des pinces sont perpendiculaires à l’axe de l’instrument, ce qui permet une préhension en deux points.

Conception et fabrication

Les pinces médicales sont le plus souvent fabriquées en acier inoxydable répondant aux normes ASTM F138-92a et F139-97a. Leur conception varie considérablement en fonction de l’usage auquel elles sont destinées, mais elles partagent toutes certaines caractéristiques de base : une surface intérieure dentelée, un point d’appui à l’articulation permettant d’exercer une pression lors de la fermeture et une fermeture du coude qui tombe à portée de l’index lorsqu’on les tient dans la main. Une conception soignée de l’extrémité de la fourche peut augmenter la puissance de préhension des tissus sans accroître le risque de les endommager.

Les types de pinces utilisés dans la médecine

Instrument polyvalent, les pinces médicales sont disponibles dans de nombreuses formes et tailles différentes. Les trois types les plus couramment utilisés sont Allis, Miller et Metzenbaum, du nom de leurs fabricants respectifs. Chacun a un domaine d’application particulier en médecine : par exemple, les pinces Allis ont une ouverture de mâchoire plus large mais pas de point d’appui, tandis que les pinces Miller comprennent un accessoire pour retirer les amygdales ; Metzenbaum comprend également de petites dentelures sur un côté des mâchoires pour aider à saisir les tissus mous comme les muscles ou les nerfs.

Il existe plusieurs autres types de pinces médicales : DeBla clé est utilisée pour saisir, disséquer et retirer des tissus lors d’une opération de la thyroïde ; la pince Howard (ou Babcock) est utilisée lorsqu’il est nécessaire de pousser la langue vers le bas afin d’opérer sur l’oropharynx ; la pince Doyen comprend un point d’appui pour mieux contrôler la dissection des tissus mous autour des articulations ; la pince Adson, ou pince à mâchoire, comprend des perforations qui permettent le passage d’instruments chirurgicaux.

Avantages des pinces spécialisés

L’utilisation de pinces spécialisées en médecine présente plusieurs avantages. Tout d’abord, elles permettent d’augmenter la prise sur les tissus. Cela réduit le risque de se couper lors d’une intervention chirurgicale avec des instruments tranchants. Deuxièmement, elle peut réduire le temps passé à suturer les plaies après les interventions, car le site est déjà précisément marqué et placé entre les mâchoires. Troisièmement, les pinces spécialisées permettent une meilleure coordination que les dispositifs non spécialisés, car elles sont conçues pour ne retenir qu’un type de tissu particulier, ce qui signifie que vous n’avez pas à vous inquiéter qu’elles glissent ou se déplacent pendant que vous travaillez.

Enfin, certains types de pinces médicales comprennent un accessoire qui permet de faire passer des instruments chirurgicaux supplémentaires pendant une procédure sans avoir à changer d’outil. Cela améliore l’efficacité et la précision ! Par exemple, les pinces médicales Allles pinces de droite comprennent un petit crochet qui permet de tenir une lame de scalpel et de couper en même temps que les pinces saisissent les tissus.

Les limites des pinces spécialisées

Bien que les pinces médicales puissent être très utiles, elles ne remplacent pas les scalpels chirurgicaux car elles ne sont pas assez polyvalentes pour tenir tous les types de tissus pendant une opération. Un autre problème est leur taille : elle peut parfois les rendre difficiles à manipuler dans des situations où l’accès est entravé par du sang ou d’autres fluides corporels.

Malgré tout, nous vous recommandons d’investir dans ces outils indispensables ; qui sait quand vous en aurez besoin ! Lorsqu’ils pratiquent des opérations et des interventions chirurgicales, les chirurgiens et les assistants doivent s’appuyer sur des instruments efficaces comme les pinces et les scalpels pour se guider en toute sécurité au cours de chaque procédure. Ils ont la capacité de saisir les tissus et les organes, ce qui les rend plus faciles à manipuler pour ce type de procédure.

Ils minimisent également le risque d’endommager les tissus pendant qu’ils travaillent car il faut non seulement qu’ils aient une prise ferme sur l’objet mais aussi qu’ils travaillent avec précision. En outre, ils aident les chirurgiens à travailler plus rapidement en leur permettant de passer les instruments chirurgicaux sans avoir à changer d’outil.

Conclusion

Les pinces médicales sont précieuses pour réaliser des opérations chirurgicales ; elles maximisent la prise, réduisent le temps passé à suturer les plaies et vous aident à travailler plus efficacement. Si vous souhaitez plus de conseils sur le choix d’articles médicaux, n’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe, nous serions ravis de pouvoir vous aider.

Contact : commercial@aderispharm.com

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.